Serions-nous trahi par notre morphologie?

May 22, 2017

 

Saviez-vous que la forme de notre corps et de notre visage envoie à notre insu des messages sur notre vraie nature à toutes les personnes avec qui nous communiquons?

Et saviez-vous que la plupart d’entre nous ignorons notre vraie nature car nous avons dû apprendre à nous adapter aux attentes de notre entourage?

Aimeriez-vous savoir qui vous êtes réellement derrière votre apparence? 

 

Petite histoire de la morpho-psychologie.

 

Depuis des millennaires, l’être humain cherche à comprendre qui il est.  Ainsi, les médecins taoïstes diagnostiquaient les maladies et les structures de personnalité de leurs patients juste par l’observation du corps et du visage. Dans la tradition judaïque, la Kabbale enseigne que notre apparence révèle la nature de notre âme. Chez les grecs anciens, Aristote aurait utilisé ce savoir pour choisir les commandants de l’armée grecque. En 1910, Edward Vincent Jones commença à étudier la nature double de l’être humain. Robert Whiteside prit le relais quelques années plus tard, et créa la Personologie qui reprend 68 traits associés à 68 comportements. Il testa sur des milliers de personnes les descriptions de chaque trait afin de s'assurer de leur pertinence. 

 

Toutes ces études et observations montrent que les personnes sont construites physiquement pour exprimer leur vraie Nature à travers leurs pensées, sentiments, émotions, et actions. Malheureusement, il s’avère que celle-ci n’est pas toujours celle que nos parents et nos éducateurs souhaitent voir s’exprimer. L’éducation a été généralement utilisée pour forcer la nature de l’individu à s’adapter aux attentes socio-culturelles de la communauté à laquelle nous appartenons. 

 

 

Notre morphologie parle-t-elle vraiment de nous?

 

Pour être accepté, aimé par notre famille, nous avons surinvesti certains aspects de nous-mêmes au détriment d’autres et nous avons nié des traits considérés comme inconvenants ou inacceptables par nos proches. 

 

Afin que ceci soit plus clair, voici un exemple tout simple.

Avez-vous déjà participé aux longs repas de mariage ou de famille. Faisiez-vous partie de ces personnes qui peuvent rester assises des heures ou étiez-vous de celles qui ne tiennent pas en place et se lèvent pour faire un tour, fumer une cigarette, donner un coup de main entre chaque plat ou sortent pour se dégourdir les jambes?  

Avez-vous déjà remarqué que deux personnes de même taille assises côte à côte, pouvaient être de taille très différente lorsqu’elles se mettaient debout dos à dos? 

Effectivement, il y a des personnes aux jambes longues et un torse court, et puis celles qui ont des jambes courtes avec un torse long. Chez les premières, le centre de gravité se situe loin de la terre et oblige à un effort permanent pour rester debout, (un peu comme si elle étaient en permanence sur des échasses) alors que les secondes ont le leur plus près du sol ce qui est plus pratique pour rester debout pendant de longues heures.  Cette différence structurelle a un énorme impact sur le mode de vie ainsi les personnes à jambes longues récupèrent plus facilement leur énergie en restant allongées, alors que celles à jambes courtes ont besoin d’être debout pour retrouver la forme. 

 

Avez-vous ou connaissez-vous des ados vautrés dans les canapés ? Généralement, les parents s’en plaignent et ont peur qu’ils ne soient paresseux alors qu’ils sont rassurés d’avoir des jeunes qui bougent et sont actifs.

 

Imaginez maintenant, un couple dont l’un a des jambes courtes et l’autre des jambes longues. Dès qu’il est question de planifier les activités du weekend, il y aura désaccord, car jambes courtes voudra aller faire une randonnée, se promener dans les musées, ou faire le marché, alors que jambes longues souhaitera se poser dans un canapé, faire la grasse matinée ou surfer sur internet sur la chaise longue au jardin. 

 

Pourquoi apprendre la personologie?

 

Connaître sa structure ainsi que sa manière de fonctionner idéalement permet de réduire les facteurs de mésentente de couple et de trouver des solutions qui satisferont les deux.  Finalement, jambes longues peut aimer l’activité physique du moment qu’il peut être assis. Ainsi les ballades à vélo, l’aviron ou la voile pourraient être la solution d’entente pour nos tourtereaux. Jambes courtes apprendra à se ressourcer sans son compagnon en choisissant des activités qui le rechargent. 

 

Allons plus loin avec ce trait de structure-fonction.

Imaginons qu’un enfant à jambes courtes naisse dans une famille à jambes longues. Très rapidement, ses parents lui apprendront à développer des activités où il sera assis plutôt que celles où il faudra le suivre partout en marchant.  Si par hasard, il est souvent puni pour être trop turbulent, il finira par apprendre que s’il veut être en bon terme avec ses parents, il devra mettre sa nature en déni. Ce qui pourrait plus tard le rendre hyper intolérant envers les personnes qui ont la même structure que lui et qui se permettent de la vivre. Peut-être qu’il développera de l’anxiété mais il sera accepté. Si jamais il devient lui-même parent, il pourrait être très contraignant vis-à-vis de ses enfants à jambes courtes. 

Notez qu’il s’agit d’un trait qui se développe fortement à l’adolescence ce qui explique leur tendance à être vautré des journées entières dans les canapés, et qui se rééquilibre chez certaines personnes par la suite. 

 

Sommes-nous déjà parfaits? 

 

Je crois vraiment après avoir accompagné des personnes depuis près de 20 ans qu’avant de faire du développement personnel, nous devrions apprendre à nous connaître. L’étude des 68 traits de structure-fonction permet de découvrir en nous un énorme potentiel rarement mis totalement en conscience. 

C’est un peu comme un trésor qui nous aurait été donné et que nous aurions ignoré toute notre vie. Le connaître nous donne plus de choix afin d’être en accord complet avec notre Vrai Soi ou notre nature profonde.

En faisant cette démarche de connaissance de soi, non seulement, nous apprenons à nous connaître mais aussi nous devenons capable d’aimer les autres tels qu’ils sont. Nous pouvons mieux les comprendre ainsi que leurs besoins et il sera facile de les respecter. 

Bien entendu, nos relations vont s’en ressentir. Cette connaissance de soi et de l'autre diminuera les frustrations et les déconvenues. Nous ne perdrons plus notre temps à essayer de changer l'autre et il sera facile de l'accepter tel(le) qu'il/elle est. 

 

Et si nous laissions nos ados vautrés dans le canapé?

 

En tant que parents, la connaissance des 68 traits de structure-fonction, aidera à guider nos enfants à être en accord avec leur vraie nature, à leur apprendre à utiliser ce trésor reçu à la naissance. 

 

Pour ceux et celles qui travaillent avec d’autres personnes, cette connaissance sera également une ressource fort utile. Ainsi si nous avons une équipe d’employé de bureau, nous pourrons organiser des bureaux où l’on travaille assis et d’autres où l’on est debout. 

 

Si vous souhaitez en savoir plus, je vous invite à vous inscrire au webinaire “Devenez qui vous êtes vraiment et améliorez vos relations”.  Vous découvrirez 5 traits importants qui peuvent détruire une relation de couple. Je vous montrerai comment les utiliser pour ne plus en être victime et booster l’intimité et la confiance entre vous et votre partenaire. 

 

Envie d'aller plus loin et de découvrir les 5 traits qui peuvent interférer dans votre relation de couple? 


Je vous invite à cliquer sur le lien suivant:

https://www.lesconstellationsdorianne.com/ameliorez-vos-relations et à réserver dès maintenant votre place pour le prochain  webinaire : “Devenez qui vous êtes vraiment et améliorez vos relations.”

 

Please reload

Featured Posts

Peut-on hériter d'un abus vécu par un ancêtre et s'en libérer?

September 10, 2019

1/10
Please reload

Recent Posts

October 8, 2019

Please reload

Archives
Please reload

Search By Tags