Ce que Johnny ne savait pas!

April 17, 2018

 Photo tirée du magazine Voici captée sur le site www.voici.fr

 

 

L'avantage des potins mondains est de faire écho à nos propres problématiques. Ainsi, la succession de notre star nationale, Johnny Halliday ou  Jean Smets, occupe régulièrement la chronique de l'actualité et fait prendre conscience à beaucoup de personnes combien il est important de penser bien avant de passer à trépas à mettre de l'ordre dans ses affaires et organiser le partage de ses biens entre ses enfants.

 

C'est ainsi que les français.e.s et les belges ont découvert qu'il y avait des lois différentes selon les pays et que ce qui semble tout à fait normal pour un.e français.e ne l'est pas pour un.e américain.e. 

 

Les lois humaines ont été créées par des hommes (principalement) et peut-être quelques femmes (j'en doute en ce qui concerne les héritages). Les français.e.s pensent que l'héritage doit se partager à parts égales entre les enfants alors que les américain.e.s envisagent la possibilité de ne pas transmettre à leurs enfants ce qu'ils ont acquis durant leur vie.

 

Mais que risque-t-il de se passer si l'on favorise un enfant au détriment de l'autre? 

 

Il faut savoir que les lois systémiques viennent au-dessus des lois humaines. Ainsi, lorsque l'on respecte une loi humaine qui permet la non-transmission à parts égales à tous ses enfants, il est possible de créer un sentiment d'injustice chez les descendants. Bien entendu le pire n'est pas vécu par l'enfant désavantagé mais par les descendants de la branche favorisée. 

 

Comme je l'explique dans la vidéo que vous pouvez visionner sur YouTube (voir ci-dessous), la loi de l'appartenance et la loi de l'ordre ont un rôle important au sein de nos familles.  Le fait de déshériter ou de désavantager un enfant va créer un sentiment d'exclusion ou d'injustice qui peut se répercuter sur plusieurs générations.

 

Il est ainsi fort possible qu'un autre membre du système familial va tenter de rééquilibrer l'injustice en créant des circonstances de vie qui pourraient être douloureuses et handicapantes pour lui sans, finalement rétablir la justice.  Il s'agit d'une loyauté toxique.

 

Le/la descendant.e pourrait devenir un.e voleur-euse ou un SDF ou un.e chômeur-euse de longue durée, et souffrir de difficultés à garder l'argent, ou tout autre problème relatif à l'argent. L'addiction au jeu pourrait en faire partie.

 

Le voleur/euse tente de récupérer ce qui a été pris injustement dans le passé, juste qu'il/elle se trompe de cible. L'autre cas qui est de souffrir de pauvreté pourrait être une manière de rééquilibrer en ne profitant pas de l'argent venant de l'injustice. 

 

Ainsi pour prendre ma propre histoire en exemple. Mon père est décédé quand j'avais 15 ans et nous avons hérité de la part de notre demi-frère. Il se fait qu'inconsciemment, j'ai dépensé tout ce que j'ai pu recevoir comme si cet argent me brûlait.  Le jour où l'héritage a été redistribué, les choses ont réellement changé et je me suis mise à être à nouveau capable de garder l'argent et à l'économiser pour des projets qui me tiennent à coeur. 

 

J'ai eu de nombreux cas de clients et clientes qui souffraient des conséquences de successions d'héritages qui s"étaient mal passées, et cela plusieurs générations plus tard. Le fait de leur permettre de se libérer du besoin de rétablir la justice a à chaque fois débloquer leur relation à l'argent source de souffrance pour ceux-ci et celles-ci. 

 

Mais quelles sont les 3 lois systémiques à connaître pour transmettre un héritage sans nuages?

 

Ces trois lois sont:

 

1. La Loi d'appartenance.

2. La loi de l'ordre

3. La loi de l'équilibre entre le donner et le recevoir.

 

Je vous invite à visionner la vidéo en cliquant ICI  pour comprendre de quoi il s'agit. 

 

 

 

 

Please reload

Featured Posts

Peut-on hériter d'un abus vécu par un ancêtre et s'en libérer?

September 10, 2019

1/10
Please reload

Recent Posts

October 8, 2019

Please reload

Archives
Please reload

Search By Tags