Quand la cape d’invisibilité empêche de vivre de son métier.

May 18, 2018

 

 

 

 

(Photo trouvée sur le site de http://www.pigmentropie.fr) 

 

 

Avez-vous déjà ressenti ce sentiment bizarre d’être invisible ? 

 

Faites-vous partie de ces personnes qui n’arrivent pas à avoir des clients, comme si vous étiez invisible? 

 

Ou alors, vous êtes jolie, intelligente, dynamique et positive, et vous n’arrivez pas à être vue par des partenaires potentiels? De même si vous êtes un homme. C’est comme si vous portiez une cape d’invisibilité.

 

Être invisible peut être une grande souffrance pour les personnes qui la vivent, les coupant de la possibilité de créer un couple, de vivre de leur activité professionnelle et  d’avoir une place dans la société.

 

Peut-on réellement être invisible?

 

C’est vrai, je vous l’accorde, l’invisibilité, cela sonne  science-fiction. Et pourtant, j’ai expérimenté plusieurs fois celle-ci. D’abord, je l’ai subie. Par exemple, il m’est arrivé au restaurant de voir le garçon de café prendre les commandes des personnes qui m’entouraient, sentir son regard passer sur moi comme si je n’étais pas là et repartir en m’oubliant. Une autre fois, alors que j’étais à un festival de musique, je suis passée devant un groupe de personnes qui me regardaient sans me voir alors qu’elles m’attendaient. Je peux vous assurer que c’est flippant! Puis, j’ai appris à utiliser cette capacité pour traverser des manifestations d’étudiants sans me faire voir et pour ne pas être flashée par le radar sur la route. Oui, c’est impressionnant quand vous constatez que cela fonctionne.

 

Une cliente qui souffrait d’invisibilité professionnelle.

 

Lors d’une séance de Constellations en groupe par visio-conférence (Zoom), Isabelle a amené une souffrance liée à sa vie professionnelle. Cette jeune maman d’une petite fille a démarré, il y a quelques mois, une activité de coach en tant qu’auto-entrepreneuse, statut qui permet en France de lancer sa microentreprise sans devoir payer des taxes pendant les premières années.  Le problème est qu’elle n’a pas de clients et donc qu’elle n’arrive pas à vivre de son activité.  

 

Après lui avoir posé quelques questions, j’ai demandé à Isabelle de choisir 4 personnes parmi les participantes pour la représenter ainsi que son activité professionnelle, l’argent et sa mère. 

Tout de suite, nous avons pu remarquer qu’il y avait une tension entre elle et sa maman. Je lui demande comment se passe sa relation avec sa mère et elle nous dit que cette dernière veut toujours lui donner de l’argent comme si elle n’était pas capable de suffire à ses besoins.  Puis, je demande, quels traumatismes sa maman a vécu. Elle répond  sur un ton neutre qu’il n’y a pas eu de traumatismes, qu’elle était bipolaire, avait, sans doute, subi des attouchements incestueux. Elle termine en mentionnant qu’un des deux oncles maternels était une sorte de mafioso (il a fait de la prison) et l’autre travaillait de manière non déclarée. Elle dit aussi que l’emprisonnement a apporté la honte sur la famille.

 

Grâce aux représentantes, nous avons pu observer plusieurs choses importantes:

 

  1. La difficulté pour la représentante d’Isabelle d’être claire sur son identité, sur son prénom se manifestant par de la confusion ce qui signale une problématique identitaire.

  2. Il est apparu que la maman avait du mal à trouver sa juste place avec une grande envie d’être près de sa fille et même de vivre la vie de son enfant. 

  3. Que l’argent représenté avait envie de se recroqueviller et de se blottir contre le mur pour se cacher par peur d’être découvert.

  4. La représentante de l’activité professionnelle a exprimé une lourdeur dans les jambes qui pourrait signaler une difficulté à se mettre en mouvement. Quand la bipolarité de la maman a été signalée,  le métier a témoigné de son envie de guérir la maman. Il a exprimé également un soulagement quand la phrase “je porte la honte” a été dite alors qu’un poids est apparu lorsque la représentante d’Isabelle a dit “ je porte la responsabilité d’être honnête”

  5. La Constellation a révélé la nécessité chez la cliente de porter la souffrance de sa maman (peut-être même la honte) ainsi qu’une certaine confusion d’identité entre la maman et la fille.  

 

En réalisant cette Constellation, nous avons mis en évidence qu’Isabelle avait une cape d’invisibilité professionnelle (métaphore qui lui a vraiment parlé étant fan d’Harry Potter) qui lui permettait de continuer à porter la souffrance (ou la honte) avec sa maman pour ne pas l’abandonner. 

 

Invisibilité et survie.

 

Dans la nature, les animaux et insectes utilisent souvent le camouflage pour se rendre invisibles et assurer leur survie. Bien que les prédateurs utilisent également cette technique, ce sont surtout les plus faibles qui y ont recours le plus couramment.  

Dans un groupe social, la honte pousse à se cacher pour ne plus devoir faire face au rejet et au jugement. 

 

La honte probablement à l’origine du besoin d’être invisible.

 

Michelle Larivey nous dit: "On n'éprouve jamais de la honte seul face à soi-même. La honte est un sentiment qui est toujours vécu "devant" les autres et "par rapport" à leur jugement. La honte est composée d'une réaction d'humiliation devant le jugement de l'autre et du jugement négatif qu'on porte soi-même sur cet aspect. Elle permet de constater que nous n'assumons pas ce qui nous fait honte. Elle permet aussi d'identifier le jugement que nous portons nous-même sur le sujet. (C'est justement ce jugement qui rend difficile de l'assumer). Enfin, elle nous informe de l'importance des personnes devant lesquelles nous vivons cette honte". Ici, on soulignera que, dans la honte, nous sommes au départ victime des autres (notamment, l'enfant impuissant), pour ensuite devenir, inconsciemment, bourreau de nous-mêmes (par répétition automatique du message enregistré).”

 

Ainsi l’invisibilité est au départ une stratégie de survie qui, dans le cas d’Isabelle, est devenue un handicap ne lui permettant pas de vivre de son activité professionnelle et la mettant dans un inconfort et un stress permanent (anxiété).

 

Quand les descendant.e.s portent inconsciemment la responsabilité à la place de leurs ancêtres.

 

Lorsque, dans une famille comme celle d’Isabelle, il y a un membre qui agit malhonnêtement, des répercussions pourront se faire ressentir sur plusieurs générations. Avec le temps qui passe, l’oubli s’installe en effaçant les souvenirs de l’événement qui a mis en place ce comportement, mais la mémoire reste active. Ainsi, les descendant.e.s dissocieront la honte de l’évènement originel et même ne seront plus conscient.e.s qu’il s’agit de honte, mais juste d’une manière d’être qui se définira par exemple comme de la discrétion.  

La stratégie de survie est devenue un programme inscrit dans l’ADN transmissible transgénérationnellement. 

 

La pratique des Constellations familiales révèle très souvent que les descendants portent inconsciemment la responsabilité pour les ascendants.  Cela se manifeste de différentes manières:

 

  1. L’autopunition. Les descendant.e.s payent à la place des coupables. Ils portent la responsabilité de ce qui n’a pas été fait correctement. Par exemple: ils/elles pourraient subir un procès injuste, une condamnation pour un acte qu’ils/elles n’ont pas commis.

  2. Être un exemple. Les descendant.e.s deviennent des modèles du “bon comportement “ pour montrer aux ancêtres comment ils auraient dû se comporter. Exemple: Un ancêtre a violé, le/la descendant.e va créer une association pour défendre les victimes de viols. 

  3. Vouloir rectifier. Les descendants vont corriger les actes commis par les ancêtres en prenant la place des victimes. Par exemple: un ancêtre a tué, le descendant se fait tuer. 

 

Ici, dans le cas d’Isabelle, il me semble qu’elle s’autopunit en étant invisible à ses client.e.s ce qui l’empêche d’avoir de l’argent et on peut dire que, d’une certaine façon, elle tente de rectifier une situation dont elle n’est pas responsable.  Elle montre également qu’il est possible de vivre sans argent tout en étant honnête.

 

Les Constellations familiales permettent d’être à nouveau visible.

 

La représentation du système familial en lien avec une problématique, dans un cadre protégé, permet au/à la  client.e de prendre de la distance par rapport à sa situation . Cette distanciation met alors en évidence des loyautés inconscientes et des intrications qui le/la dirigeaient à son insu.

 

Ici dans le cas d’Isabelle, la représentation de son système lui a permis de mettre en conscience des loyautés toxiques inconscientes se manifestant par un comportement de survie: l’invisibilité. 

 

Le simple fait d’avoir réalisé cela lui permet de pouvoir rendre à ses oncles la responsabilité de leurs actes et de leurs choix de vie, et de reprendre sa vie en main en choisissant d’être visible professionnellement si elle le souhaite. Elle garde bien entendu cette faculté à être invisible chaque fois qu’elle en aura la nécessité. 

 

Vous êtes interpellé par cette histoire?

 

Comme Isabelle, vous avez l’impression de souffrir d’invisibilité ce qui vous handicape fortement que ce soit dans votre envie de créer un couple, ou d’avoir des clients qui achètent vos services. Si c’est le cas, n’hésitez pas à me demander un entretien de 30 min gratuit sur Skype en m’écrivant à accueil@lesconstellationsdorianne.com, je me ferai un plaisir de voir avec vous ce qu’il est possible de faire pour vous rendre à nouveau visible quand vous le voulez.

 

Please reload

Featured Posts

Peut-on hériter d'un abus vécu par un ancêtre et s'en libérer?

September 10, 2019

1/10
Please reload

Recent Posts

October 8, 2019

Please reload

Archives
Please reload

Search By Tags